Toujours partant pour s’amuser et chambrer balle au pied, Mario Balotelli est tombé cette fois sur un adversaire à sa mesure. Après avoir goûté à la fourberie de l’attaquant italien, Wassim Benslimane, dit Wass dans le landerneau du freestyle, a pris une revanche éclatante en passant un petit pont à la régulière à la star de l’OGC Nice. D’abord vexé et cherchant à se justifier, Super Mario a fini par reconnaître qu’il ne menait plus que 4-1 dans leur duel…