Si Higuain ne s’est pas distingué pour son périlleux retour à Naples, la Juve a su limiter la casse au San Paolo ce dimanche lors de la 30e levée de Serie A. Les deux équipes s’y sont neutralisées (1-1).

Le retour d’Higuain à Naples était attendu depuis huit mois. Accueilli comme il se doit par un San Paolo qui le considère comme un traitre, l’attaquant argentin de la Juve a peut-être été déstabilisé par l’hostilité de ceux qui la saison passée encore l’adulaient. Toujours est-il qu’il n’a pas marqué – pas même touché un ballon dans la surface adverse – alors qu’il avait trouvé la faille à l’aller à Turin…

Pour autant, la Vieille Dame n’est pas resté muette sur la pelouse des Partenopei, ouvrant même le score dès la 7e minute de jeu par Khedira, après un bon une-deux avec Pjanic. Un avantage alors mérité qui ne va pas résister à la révolte napolitaine. Maladroits en première période, les Insigne et consorts parviennent à leurs fins à l’heure de jeu, quand Hamsik profite d’une passe lumineuse de Mertens  pour signer une égalisation logique (1-1).

Le tableau d’affichage du San Paolo ne bougera plus, laissant ainsi les deux équipes à leurs places respectives. La Juventus garde  ses 10 longueurs d’avance sur le Napoli en tête du championnat – six sur une Roma victorieuse la veille d’Empoli (2-0). Troisièmes, les Partenopei tâcheront de verrouiller leur place sur le podium le week-end prochain sur le terrain de la Lazio, quatrième à quatre points. Napolitains et Turinois auront une nouvelle occasion d’en découdre dès mercredi soir, toujours au pied du Vésuve, en demi-finale retour de la Coupe d’Italie (3-1 pour les Bianconeri à l’aller).