Habituellement titulaire, Dries Mertens a dû donner des regrets à son entraîneur, qui l’a laissé sur le banc au coup d’envoi pour la demi-finale retour de Coupe d’Italie entre Naples et la Juventus.

Appelé à remplacer Arkadiusz Milik, l’international belge n’a eu besoin que de 10 secondes pour se précipiter dans la surface de réparation et profiter d’une erreur du gardien adverse pour égaliser.

Le Napoli s’est finalement imposé (3-2) mais c’est la Juve, victorieuse à l’aller (3-1), qui se qualifie pour la finale.