Francis Koné, attaquant de Slovacko, est intervenu auprès du gardien des Bohémians qui avait avalé sa langue après avoir perdu connaissance suite à un choc.

Martin Berkovec, le gardien des Bohemians de Prague, peut bien remercier Francis Kone, l’attaquant de Slovacko, qui lui a sans doute sauvé la vie alors que les deux équipes s’affrontaient à l’occasion de la 18e journée du championnat tchèque. Ce que le portier des Bohémians n’a d’ailleurs pas manqué de faire publiquement sur Facebook.

“Je tiens à remercier Francis Kone pour m’avoir secouru en urgence pendant le match. Je suis soulagé, merci encore!”, a-t-il posté sur sa page Facebook à l’issue de la rencontre. Une rencontre conclue sur score nul et vierge et marquée par un violent choc entre Martin Berkovec et l’un de ses défenseurs à l’entrée de sa surface.

Un choc qui allait laisser le gardien inconscient, incitant Francis Koné à intervenir et à constater que l’infortuné avait avalé sa langue. Sans attendre l’intervention des soigneurs, l’attaquant de Slovacko a alors plongé ses doigts dans la bouche de son adversaire pour ressortir la langue avant de le placer, avec d’autres joueurs, en position latérale de sécurité.

La routine à l’en croire. “Ça m’est déjà arrivé quatre fois. Une fois en Thaïlande et deux fois en Afrique. J’ai toujours le réflexe d’aller voir les joueurs et de vérifier qu’ils n’ont pas avalé leur langue”, a expliqué le héros du jour.