Ronaldinho fête ce 21 mars son 37ème anniversaire. Retrouvez le Top 5 des buts du génial Brésilien.

A 37 ans – il les fête ce mardi – Ronaldinho n’a pas encore officiellement pris sa retraite, après une dernière expérience vite avortée à Fluminense. Un anniversaire qui nous donne l’occasion de rendre hommage au Ballon d’or 2005. Avec les cinq plus beaux buts de la carrière du Brésilien.

Brésil-Angleterre 2002

“Ce n’était pas de la chance, je l’ai fait exprès.” Même des années après, Ronaldinho a toujours maintenu qu’il avait volontairement trompé David Seaman lors du Brésil-Angleterre de la Coupe du monde 2002, sur ce coup franc lointain et excentré qui avait éliminé les Anglais en quarts de finale.

Marseille-PSG 2003

Quelques semaines après son bijou guingampais, le Brésilien, auteur d’un doublé lors du match aller au Parc des Princes, va de nouveau faire très mal à l’OM au retour. Et si Jérôme Leroy le prive d’un doublé au Vélodrome lors de la victoire du PSG (3-0), il signe tout de même un joli but en solo, qui vient récompenser sa prestation majuscule. Il sera même applaudi par le public marseillais ce jour-là.

Chelsea-Barça 2005

Si Ronaldinho avait inscrit un doublé à Stamford Bridge en huitième de finale retour de la Ligue des champions 2004-2005, il n’avait pu empêcher l’élimination du Barça contre Chelsea (4-2, 1-2). Mais il avait quand même trouvé le moyen d’inscrire un but génial à Petr Cech, sans élan, depuis l’entrée de la surface.

PSG-Guingamp 2003

En février 2003, Ronaldinho va inscrire à Guingamp, sous les yeux d’un certain Didier Drogba, l’un des plus beaux buts de sa carrière française, s’offrant, en relais avec Jérôme Leroy, un splendide raid solitaire conclu par une pichenette devant Ronan Le Crom.

Barça-Séville 2004

Transféré du PSG au Barça à l’été 2004, Ronaldinho va ouvrir son compteur catalan en signant l’une des plus belles réalisations de sa carrière contre Séville, dès la deuxième journée début septembre. Une frappe monumentale, après un slalom dont il a le secret, qui lui a permis de mettre rapidement le public du Camp Nou dans sa poche.